Imprimer Envoyer

Présentation

Le projet « Objets rêvés » démarre le 26 décembre 2000.

Il s'agit de concevoir 365 objets imaginaires (un par jour) pendant l'année 2001, de les noter, décrire, dessiner.

Mettre en fiche chaque idée puis de passer à la réalisation.

Ce passage de la conception à la concrétisation va prendre plusieurs années.

Les matériaux utilisés sont aussi différents que le bois, le papier, le verre, les métaux, les tissus et plastiques, terres, pierres, marbres, matériaux de construction usinés, objets détournés, aliments...

Les techniques mises en œuvre sont très variées :
sculpture, modelage, peinture, couture, tissage, collages divers, gravure, photographie, poterie, informatique...

Nous désignons ces créations, compositions, transformations, conceptures et autres matières artistiques comme représentantes d'un art foisonnant et jubilatoire.

La sagesse suprême est d'avoir des rêves assez grands pour ne pas les perdre du regard tandis qu'on les poursuit.
- W. Faulkner -

Cliquez ici pour accéder à la bio des auteurs

Motivation

Ces regards sur l’imaginaire d’un consommateur citoyen sont exposés en miroir déformant, reflets d’une société surconsommatrice d’objets.
Nous sommes passés d’une société de consommation à une société de production, nous indique Claude Salvy.
Rajouter, pendant un an, une strate à cette surproduction, avec la touche d’humour qui éclaire notre quotidien et alimente ce que j’appelle l’optimisme désespéré, telle est la motivation qui anime ce projet sur le long terme.

On dit qu’un boschiman ne possède que dix objets, en tout et pour tout, pour survivre.
Nous croulons sous le nombre et ne voyons plus ce qui nous entoure.
Réveillons nos yeux !

Objéteur de conscience, c’est un beau métier.

Une carte du monde sur laquelle ne figure pas le pays d'Utopie ne mérite pas le moindre coup d'oeil.
- Oscar Wilde -

Les expositions

Nous essayons d'organiser des expositions présentant au minimum 80 à 90 œuvres.
Ce qui nécessite des lieux d'environ 100 m².
Comme, souvent, nous modifions les lieux et espaces disponibles, l'installation demande entre 10 et 20 heures suivant les salles (un à deux jours) et la « désinstallation » la moitié de ce temps.
C'est pourquoi nous demandons une durée d'exposition d'au moins une semaine, de préférence quinze jours.